Espace Adhérents

Espace Professionnels

Vos Questions - Nos Réponses

Questions les plus lues

Cliquez sur les questions pour voir les réponses

J'ai déjà une complémentaire : comment résilier mon contrat pour adhérer à MUTA Santé ?

Réponse:

Il suffit d’envoyer un courrier à votre précédent organisme avant le 31 octobre de l’année en cours pour effet au 1er janvier de l’année suivante. Nous mettons à votre disposition un exemple de lettre de résiliation lors de votre adhésion en ligne.

Quelles sont les périodicités proposées pour le règlement de ma cotisation ?

Réponse:

Vous pouvez régler vos cotisations mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Pour plus de facilité, nous vous proposons de mettre en place le prélèvement automatique sans aucun surcôut.

J’ai des besoins optiques, j’ai une forte correction, MUTA Santé tient-elle compte de ses éléments ?

Réponse:

Non, à MUTA Santé, vous n’avez rien à payer pour un équipement complet : montures et verres de votre choix chez Les Opticiens Mutualistes et opticiens agréés MUTA, une fois par an et par bénéficiaire. C’est unique à La Réunion !

Dois-je envoyer des documents à MUTA Santé, pour me faire rembourser ?

Réponse:

Non, selon les accords de télétransmission avec votre caisse d'assurance maladie. Si il n'y a pas d'accord oui, vous devez déposer vos décomptes.

Qu’est-ce qu’une concession ?

Réponse:

Une concession est une parcelle de terrain d'un cimetière que la municipalité cède à un particulier pour une durée variable. Une concession peut comporter une ou plusieurs places.

Quelles sont les dispositons à prendre aujourd'hui ou au moment du décès ?

Réponse:

Vous pouvez choisir de votre vivant vos funérailles, votre cérémonie, votre sépulture ou opter pour un don du corps à la médecine.
Chacun peut de son vivant décider des modalités et du règlement de ses obsèques en prenant soin de respecter les règles strictes des funérailles. A défaut de famille ou d'amis, les obsèques incomberont au maire de la commune de décès.
L'inhumation ou la crémation doit avoir lieu dans des délais précis : 24 heures au moins et 6 jours au plus après le décès.
Si le décès a eu lieu à l'étranger ou dans un territoire d'outremer, le délai maximal de 6 jours court à compter de l'entrée du corps sur le territoire français.

Menu